Jean-Corentin Carré est né le 9 janvier 1900, au Faouët (Morbihan). Témoignant d’une certaine précocité intellectuelle, le jeune homme se montre doué pour les études. En 1912, son maître d’école le recommande au percepteur de sa ville, qui l’emploie comme commis aux écritures, une carrière vite interrompue par la déclaration de guerre. Le père de Jean-Corentin, mobilisé, part pour le front. Son fils veut le suivre, mais, à 14 ans, il est bien trop jeune et sa demande d’engagement volontaire est refusée. En avril 1915, il annonce à ses parents sa décision de quitter la France pour l’Amérique Latine et se présente au bureau de recrutement de Pau, où il déclare s’appeler Auguste Duthoy, né le 10 avril 1897 à Rumigny dans les Ardennes. Ce lieu de naissance n’est pas anodin. La ville de Rumigny étant située dans la zone envahie, il est impossible aux autorités militaires françaises de contacter cette municipalité pour confirmer son état-civil et il est incorporé. 

Tabs

De la même série